FITIL / ACLEM

L'Associazione Fitil a été fondée à Rome en 2005. Son nom signifie «bougie» en moorè, la langue des Mossi du Burkina Faso. Le bureau de Rome est géré par des bénévoles qui coordonnent leurs actions avec l’association de burkinabè ACLEM, Action pour un Lendemain Meilleur. La méthode de travail est basée sur la formation de comités de gestion locaux qui agissent comme un contact pour les opérateurs locaux, proposant les projets au nom des communautés. (Tangseghin (1 200), Kouka (1 600) et Goagba (4 900) y travaillant jusqu'en 2013. Ces villages, tous habités par l'ethnie Mossi, sont situés à environ 60 kilomètres de la capitale Ouagadougou, peuvent être atteints en quittant la route pavée et en suivant des sentiers , souvent inondés pendant la saison des pluies.Ce sont des terres arides où l'agriculture de subsistance est la seule activité productive et dépend de pluies irrégulières.La structure sociale des villages est très traditionnelle avec un "chef de village" qui est chef spirituel et chef de la terre "guide spirituel animiste entouré d'un conseil des anciens. Des cantines scolaires autogérées et des moulins gérés par des coopératives de femmes sont nés. Des panneaux solaires ont été installés dans des écoles primaires et les élèves les plus méritants ont reçu des bourses pour le collège, des programmes d’alphabétisation ont été lancés pour les femmes adultes et pour les sports masculins et féminins. des interventions en faveur de l'agriculture et de la santé sont ajoutées, avec des campagnes de vaccination contre la méningite, une sensibilisation au paludisme et à d'autres troubles, un projet sur la santé de la mère et de l'enfant. Enfin, l'engagement envers la société civile, avec la contribution en faveur de l'obtention d'actes de naissance. Fitil a fait ses débuts en 2005 dans le village de Sakouli (2 800 habitants), province de Kourweogo, au Burkina Faso, puis a travaillé avec trois communautés voisines (Tangseghin (1 200), Kouka (1 600), Goabga (4 900), jusqu'en 2013. les villages, appartenant à l'ethnie Mossi, sont situés à environ 60 km au nord-ouest de Ouagadougou, sont accessibles en quittant la route goudronnée, en empruntant des chemins souvent inondés pendant la saison des pluies.Ils sont très arides, où l'agriculture de subsistance c'est presque la seule activité productive régie par des précipitations irrégulières.La structure sociale est très traditionnelle, dans chaque village, il y a un chef qui fait fonction de chef administratif et un chef de la terre, guide spirituel animiste, assisté par un conseil des anciens En 2012, Fitil a élargi son domaine d'activité en créant, en collaboration avec l'association Vento di Terra, un petit projet visant à former trois enseignants. la mère de la communauté Jahalin près de Ramallah, en Cisjordanie. En 2013, après avoir achevé le cycle de projets prévu pour les quatre premiers villages, Fitil a commencé à collaborer avec d'autres communautés au Burkina Faso dans trois provinces différentes. Les deux premiers sont situés à environ 150 kilomètres au nord-est de la capitale. Kordié, dans la province de Sanguie, est un département composé de 16 villages d'ethnie Gourounssi, Mossi et Peulh, avec une population d'environ 18 000 habitants. Samba, dans la province de Passoré, est un département composé de 26 villages des groupes ethniques Mossi, Gourounssi et Peulh, pour un total de 36 000 habitants. Les premières interventions dans ce domaine ont été l'allocation de bourses d'études pour le collège à 37 élèves du primaire, la construction de deux usines et d'une école primaire, ainsi que la réparation de certains puits. La troisième communauté, située à environ 30 km de la capitale, est le village de Poussoug, qui compte environ 800 habitants.

                    




 

 




Envoyer un message ou contacter Fitil



Je consens au traitement des données conformément au règlement UE nr. 679/2016





      Associazione Fitil Onlus   Via dei Cartari 11,  Roma

      Coordinateur Italie                                      Bettie Petith

      email                                              bettiepetith@yahoo.com

      Téléphone                                               +39 06 68804624

      Soutien aux coordinateurs                   Rosita Castro

      email                                                   rosquita7@gmail.com

      Téléphone                                                 +39 3336044104



      ACLEM   -   Action pour un Lendemain Meilleur

      Coordinateur Ouagadougou (BFA)     Bako Bazoin

      email                                                     gbusfelix@gmail.com



Copyright © 2005-2018 Fitil Onlus

     

Cookie - Privacy Policy